Thérapie à la paraffine en gynécologie

March 01, 2019 18:30 | Gynécologie
La paraffine
est obtenue en distillant certaines qualités d'huile. La composition chimique de la paraffine fait référence à des hydrocarbures saturés. Point de fusion 52-56 °.La paraffine douce( point de fusion 51 °), moyenne( 56 °) et solide( 69 °) sont distinguées. Le point de fusion de la paraffine dans la peau est compris entre 57 et 62 °.Les principales qualités de la paraffine sont sa grande capacité calorifique et sa très faible conductivité thermique. Grâce à ces qualités, la paraffine est lentement refroidie, ce qui entraîne un transfert de chaleur vers le patient très uniforme et progressif. Une propriété importante de la paraffine est sa capacité à former une couche dense( film protecteur) près de la surface du corps lorsqu'elle durcit;cette couche ne se mélange pas avec les couches les plus hautes et les plus chaudes. En passant d’un état liquide à un état solide, le volume de la paraffine diminue de 10 à 15%, ce qui a pour effet de pincer les vaisseaux périphériques de la peau, ce qui prévient l’hyperémie.


La méthode de la paraffine est la suivante: la paraffine fondue au bain-marie est chauffée à une température de 70 ° C, refroidie à 65 ° C, puis une large brosse est étalée sur la zone cutanée dans le bas de l'abdomen ou dans le bas du dos ou sous la forme de "sous-vêtements".La paraffine est appliquée rapidement, couche par couche, sur une épaisseur de 0,5 à 1 cm. La paraffine appliquée sur le corps est recouverte d'une toile cirée et d'une couverture. La procédure peut durer jusqu'à une heure chaque jour ou tous les deux jours;Le cours de traitement est jusqu'à 20 procédures. La paraffine

peut également être utilisée sous forme de tampons vaginaux. A. M. Mazhbitz conduit cette procédure comme suit: après l’introduction de miroirs, une fine couche de paraffine est appliquée sur les parois vaginales avec un pinceau plat, dont la température ne doit pas dépasser 55 ° C.Après cela, une bande de gaze imbibée de paraffine de même température est injectée dans le vagin et laissée pendant une heure. Après avoir retiré le tampon, le patient est aspergé d'une solution d'acide borique à 3%.Indications de

.Processus inflammatoires et subaigus de l'utérus et de ses appendices ou leur aggravation, ainsi que processus inflammatoires chroniques d'étiologies différentes. Les contre-indications

sont les suivantes: tuberculose génitale féminine, saignement ou tendance au saignement, grossesse.